Hippie et fumeur de cigares

Hippie et fumeur de cigares

de lecture - mots

Origine du mot hippie :

Dans les années 1960 et 1970, un hippie était une personne faisant partie d'un mouvement contre-culturel qui rejetait les mœurs de la vie américaine dominante. Le mouvement a pris naissance sur les campus universitaires aux États-Unis, bien qu'il se soit répandu dans d'autres pays, dont le Canada et la Grande-Bretagne. Le nom est un dérivé de "hip", un terme appliqué aux Beats des années 1950, comme Allen Ginsberg et Jack Kerouac, qui étaient généralement considérés comme les précurseurs des hippies. Bien que le mouvement soit né en partie de l'opposition à l'implication américaine dans la guerre du Vietnam (1955-75), les hippies n'étaient souvent pas directement engagés dans la politique, contrairement à leurs homologues activistes connus sous le nom de "Yippies" (Youth International Party).

Pourquoi ce mouvement est-il apparu ?

Les premiers hippies

Les hippies, se sentant aliénés par la société de classe moyenne, qu'ils considéraient comme dominée par le matérialisme et la répression, ont développé leur propre style de vie. Ils portaient souvent des cheveux longs et des tenues décontractées, souvent non conventionnelles, parfois aux couleurs "psychédéliques". Beaucoup d’hommes se laissaient pousser la barbe, et tous portaient des sandales et des perles. Les robes de grand-mère longues et fluides étaient populaires chez les femmes. Les lunettes de grand-mère sans bord étaient portées par tous. Les hippies ont souvent adopté des modes de vie communautaires ou coopératifs et ont souvent adopté des régimes végétariens à base d'aliments non transformés. Ils pratiquaient une médecine holistique. Pour beaucoup d'entre eux, le Whole Earth Catalog, paru pour la première fois en 1968, est devenu une source pour les nécessités de la vie. Les hippies avaient tendance à abandonner la société, à renoncer à des emplois et à des carrières réguliers, bien que certains aient créé de petites entreprises qui s'occupaient d'autres hippies.

Quels étaient leurs revendications et leur mode de vie ?

Mode de vie hippie

Les hippies prônaient la non-violence et l'amour, une expression populaire étant "Faites l'amour, pas la guerre", pour laquelle on les appelait parfois "Flower children" (enfants des fleurs). Ils ont fait la promotion de l'ouverture et de la tolérance comme alternatives aux restrictions et à la réglementation qu'ils voyaient dans la société. Les hippies pratiquaient souvent des relations sexuelles ouvertes et vivaient dans divers types de communautés. Ils recherchaient généralement des conseils spirituels auprès de sources extérieures à la tradition judéo-chrétienne, en particulier le bouddhisme et d'autres religions orientales. L'astrologie était populaire, et cette période était souvent appelée l'ère du Verseau. Les hippies ont encouragé l'usage récréatif de drogues hallucinogènes, en particulier la marijuana et le LSD, justifiant cette pratique comme un moyen d'élargir la conscience. Ce que l’on sait moins, c’est que beaucoup de hippies étaient de garnds fans de cigares.

Les hippies, fumeurs de cigares ?

Ce que l’on sait moins, c’est que les hippies adoraient les cigares. Dans l’imaginaire collectif, on s’accorde à penser qu’ils ne fumaient que de la marijuana en grande quantité. Ce n’est pas faux, ils en fumaient passablement. Mais il faut savoir qu’ils aimaient avant toute chose essayer de s’élever spirituellement. La drogue fut un des moyen utilisé et le cigare en fut un second. En effet, une dégustation de cigare entraîne tout un rituel où le plus important est d’être connecté à l’instant présent et à son être intérieur, pour en sentir toutes les saveurs, tous les goûts et les détails. Les hippies étaient fan de ce genre de rituels où l’on oublie tout ce qui nous entoure pour nous concentrer sur l’instant présent. 

Collection de coupe-cigare

Que sont-ils devenus ?

Au milieu des années 1970, le mouvement s'est essoufflé et, dans les années 1980, les hippies ont cédé la place à une nouvelle génération de jeunes qui voulaient faire carrière en affaires et qui sont devenus des yuppies (jeunes professionnels urbains). Néanmoins, les hippies ont continué d'exercer une influence sur la culture au sens large, par exemple en adoptant une attitude plus détendue à l'égard de la sexualité, en se préoccupant davantage de l'environnement et en réduisant largement les formalités.

Vie de bohème

Mais il reste toujours un parfum de la culture hippie aujourd’hui. En fait, ce mouvement ne s’est jamais éteint, il a simplement évolué. Je dirai même qu’il y a un retour important de cet état d’esprit et de ce mouvement de nos jours. Le terme a juste changé. Aujourd’hui on parle de vie de bohème et de style bohème avec des habits souvent amples et confortables, colorés et fleuris. Si vous aimez ce style, que vous cherchez des magnifiques vêtements bohèmes, des robes bohèmes, des jupes bohèmes et plein d’autre belles choses, rendez-vous sur cette boutique spécialisée dans les vêtements bohèmes pour découvrir cet univers.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite e-mail.